Histoire

 

Après V siècles de colonisation portugaise, les îles ont acquis l'indépendance le 12 juillet 1975.

 

 

 

 

Un peu d'Histoire

 

L'île de São Tomé fut découverte le 21 Décembre 1470 par deux navigateurs portugais, Pêro Escobar et João de Santarém au service d’un riche marchand, João Gomes.

Le peuplement de São Tomé commence en 1493 par l'introduction de trois populations sur l'île jusqu'alors inhabitée :

D'une part, des bagnards portugais sont envoyés sur les nouvelles terres pour, officiellement avoir une chance de rédemption, mais en réalité, c'est afin de s'en débarrasser et avoir de la main d'œuvre sur ces nouvelles terres. D'autre part, des populations des zones côtières du golfe de Guinée sont réduites au rang d'esclave. Enfin, 2000 enfants juifs espagnols orphelins sont envoyés sur l'île. C'étaient des enfants de familles juives espagnoles ayant fui l'Espagne lors de l'inquisition.

A ces trois populations, se sont joints des colons et des militaires portugais.

Au milieu du XVIe siècle, São Tomé est l’un des principaux producteurs mondiaux de canne à sucre. L'île est une étape du trafic d'esclaves entre l’Afrique et le Brésil.

Au cours des deux siècles suivant, les révoltes d’esclaves, notamment celle de 1585, les maladies survenues dans les plantations, et la piraterie, firent fuir la plupart des planteurs vers l'Amazonie.

C'est en 1822, lors de l'indépendance du Brésil, que de nombreux colons portugais quittent le Brésil pour rejoindre São Tomé & Principe, où ils possédaient de grandes plantations. Ils apportent avec eux les richesses du nouveau monde et des cacaoyers comme plantes ornementales.

C'est ainsi que le cacao a quitté pour la première fois le continent américain et qu'a été donné à São Tomé le surnom de "berceau du cacao africain".

La richesse de la terre et les conditions climatiques particulièrement favorables ont permis un développement rapide de la culture du cacao sur les îles, culminant en 1913 à 36.000 tonnes, faisant de São Tomé le premier producteur mondial.

C'est la période du développement des roças, les grandes plantations vivant en autarcie avec pour certaines, plusieurs milliers de travailleurs.

Au milieu du 20ème siècle, des révoltes éclatent, suivies de répressions, et les plantations périclitent rapidement.

saotome0556


L’indépendance de São Tomé & Principe est proclamée le 12 Juillet 1975.
Le premier Président de la République, Manuel Pinto da Costa, suivit une orientation marxiste-léniniste.
Les régimes qui suivirent avec les Présidents Miguel Trovoada, Fradique Menezes, et à nouveau Manuel Pinto da Costa (actuellement en exercice) firent place à une démocratie de type multi-partiste.

Compléments: l'Histoire de São Tomé sur wikipedia